|

L’embauche des jeunes : de nouvelles aides en place

Introduction

Au vu du plan de relance économique, de nouvelles aides sont mises en place. Elles servent à favoriser l’embauche des jeunes en contrat d’alternance, CDD ou CDI. 

L’embauche des jeunes de moins de 26 ans

Cette aide exceptionnelle vise à réduire le coût du travail en termes de compensation forfaitaire de cotisations sociales. 

Le montant de l’aide

Le montant maximum de l’aide est de 4 000 € sur un an pour un jeune salarié à temps plein. Ce montant est amené à changer suivant la quotité de temps de travail et la durée effective du contrat.

Les conditions

Plusieurs conditions cumulatives sont à remplir pour bénéficier de l’aide :

  • Recruter un jeune de moins de 26 ans entre le 01 août 2020 et le 31 janvier 2021
  • Conclure un contrat CDI, CDI intérimaire ou CDD pour une période minimal de 3 mois
  • La rémunération du salarié doit être inférieure ou égale à deux fois le SMIC

Les démarches

Vous avez un délai de 4 mois à compter de l’embauche de votre jeune salarié pour envoyer votre demande à l’Agence de Services et de Paiement (ASP). 

Une plateforme de télé-service sera ouverte à partir du 01 octobre 2020 pur vous aidez dans vos démarche.

L’aide est versée sur un rythme trimestriel, pendant une durée de 1 an.

Aide cumulable

L’aide à l’embauche pour les jeunes n’est pas cumulable avec une autre aide de l’État. En effet, il n’est pas possible de cumuler cette nouvelle aide avec une autre liée à l’insertion, l’accès ou le retour à l’emploi.

De plus, si vous placez votre salarié en activité partielle ou en activité partielle de longue durée, vous ne pourrez pas non plus toucher à l’aide.

L’embauche des jeunes en contrat d’apprentissage

L’aide exceptionnelle sert à accompagner financièrement les employeurs qui recrutent en contrats d’apprentissage. Elle est versée la première année d’exécution du contrat et n’est pas cumulable avec l’aide citée ci-dessus.

Le montant de l’aide

Le montant varie en fonction de l’âge de l’apprenti :

  • 5 000 € pour un apprenti de moins de 18 ans
  • 8 000 € pour un apprenti majeur préparant un diplôme jusqu’au master

Quelles entreprises peuvent bénéficier de l’aide ?

Pour toutes les entreprises de moins de 250 salariés dans le secteur privé, le bénéfice de l’aide est possible.

Pour toutes les entreprises de plus de 250 salariés, le bénéfice de l’aide est soumis à des conditions :

  • Atteindre 5 % de contrats favorisant l’insertion professionnelle en 2021 via un contrat d’apprentissage
  • Avoir au moins 3 % d’alternants avec un contrat d’apprentissage

Les conditions

L’aide s’applique aux contrats d’apprentissage conclus entre le 01 juillet 2020 et le 28 février 2021 pour la préparation d’un diplôme. 

Les démarches

L’aide est versée mensuellement dès la réception de la déclaration sociale nominative. 

L’embauche des jeunes en contrat de professionnalisation

Cette aide est mise en place pour les contrats de professionnalisation datant entre le 01 juillet 2020 et le 28 février 2021. 

Le montant de celle-ci et les modalités sont les mêmes que ceux de l’aide pour les contrats d’apprentissage.

SOURCE

Cet article peut également vous intéresser : https://blog.performan-ce.com/le-masque-obligatoire-tout-savoir/

Pour toute question ou réaction, n’hésitez pas à nous contacter : https://blog.performan-ce.com/contact-et-email/

Découvrez également notre site internet : https://performan-ce.com

Articles similaires