Formation professionnelle on vous dit tout
|

Formation professionnelle : on vous dit tout

La formation professionnelle constitue un droit dont disposent tous les individus qui exercent une activité professionnelle. 

L’employeur a pour obligation de proposer régulièrement des formations à ses salariés.

Cet article va vous permettre de (re)découvrir les droits des salariés en matière de formation professionnelle mais également les devoirs des employeurs.

Formation professionnelle : droits des salariés

Les salariés disposent de nombreux droits en matière de formation professionnelle non obligatoire. 

On distingue : 

  • Projet de transition professionnelle : permettra au salarié de changer de métier ou de profession, il doit être présent dans l’effectif de l’entreprise depuis au moins 24 mois consécutifs. Cette formation est rémunérée pendant toute sa durée et sera accessible sous conditions et accord de l’employeur.
  • Formations via le Compte Personnel de Formation (CPF). Le salarié cumule chaque année jusqu’à 500€ sur son compte formation jusqu’à un plafond de 5000€
  • Validation des acquis de l’expérience : le salarié pourra demander 60 jours à l’avance un congé à son employeur n’excédant pas 24h de temps de travail consécutif ou non.
  • La reconversion ou la promotion par alternance 

Formation professionnelle : obligations des entreprises

L’entreprise doit respecter l’adaptation au poste de travail et le maintien dans l’emploi des salariés.

Un plan de développement des compétences peut alors être mis en place afin de lister l’ensemble des formations qui sont proposées aux salariés. Le choix des formations peut se faire lors de l’entretien professionnel qui doit obligatoirement être réalisé tous les 2 ans avec chacun des salariés.

Financer les formations professionnelles

L’employeur et le salarié disposent de plusieurs modes de financement de la formation professionnelle.

Pour les formations à l’initiative du salarié : 

  • Le salarié peut financer sa formation grâce à son Compte Personnel de Formation (CPF) 
  • Via l’entreprise en passant par l’Opérateur de Compétences (OPCO) 

Pour les formations à l’initiative de l’employeur : 

  • L’entreprise peut financer directement la formation.
  • L’entreprise peut également passer par son Opérateur de Compétences auprès duquel elle cotise tous les ans en fonction de sa masse salariale. Elle disposera chaque année d’un budget renégocié pour financer ses formations. Tout budget annuel non utilisé sera définitivement perdu.

Dans tous les cas, si la formation répond à des besoins qui sont liés à l’activité de l’employé elle doit être réalisé sur son temps de travail. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *